Le Maroc est un pays qui reçoit en moyenne 10 millions de touristes chaque année. Afin de satisfaire à la demande de plus en plus croissante, il est important de mettre sur pied suffisamment d’infrastructures d’accueil, le Riad à Marrakech n’est plus suffisant. En effet, l’engouement pour les autres villes du royaume devient de plus en plus certain. C’est le cas pour la ville de Tanger qui figure désormais en bonne place dans la liste des villes les plus visitées du Maroc. Al Houara coastal Resort est un projet qui verra le jour dans la ville de Tanger, un méga projet qui complètera l’offre du pays. Le projet est né d’un partenariat entre la Société marocaine d’Ingenierie Touristique (SMIT), le Fonds souverain de l’Etat du Qatar et Qatari Diar, une filiale de Qatar Investment Authority. Il s’agit d’un projet qui s’étend sur 234 hectares. Depuis son lancement en 2008, le projet a connu de nombreuses difficultés suite au printemps arabe et à la crise financière. À l’heure actuelle, les travaux de réalisation de ce projet pharaonique sont relancés avec le même objectif qu’au départ : compléter l’offre touristique du Nord marocain.

Au sud du Maroc on retrouve de nombreuses infrastructures comme les Riad à Marrakech, tandis qu’au nord l’offre reste encore inférieure à la demande. Le ministre du Tourisme marocain a tenu à mentionner l’importance que le projet avait, tout comme les deux stations balnéaires que compte la région : Tamuda Bay et Lixus. Leur importance se situe dans le positionnement de la destination nord-marocaine en tant que zone touristique à vocation culturelle et balnéaire. L’ensemble du projet nécessite un investissement total de 4,8 milliards de dirhams afin d’aboutir et il s’inscrit dans la volonté de la région du nord de faire venir 3,1 millions de touristes d’ici 2020.

Dans le même ordre, il sera question pour la région nord-marocaine de se doter de 26 247 lits supplémentaires. Le projet a pu être remis en marche grâce à un accord conclu entre la SMIT, le Fonds souverain de l’Etat du Qatar et Qatari Diar. En plus de l’avantage que sa position sur la côte lui donne, le projet bénéficie également d’une position privilégiée non loin de la forêt diplomatique. Le projet regroupera 2 hôtels 5 étoiles, mais aussi de nombreuses villas et appartements de luxe. Dans ce contexte si vous décidez de quitter votre Riad à Marrakech pour vous rendre dans le nord, vous ne manquerez pas de lits. De plus, des salles de conférence, un golf de 18 trous des animations et autres équipements commerciaux sont prévus, pour satisfaire une clientèle de haut niveau.