La calèche est un rituel presque obligatoire pour chacun des touristes qui visitent Marrakech, tout comme résider durant quelques jours dans un Riad à Marrakech. Le cocher vous donne ainsi la possibilité de découvrir en douceur les principaux monuments de la ville, la Palmeraie, l’Hivernage et de nombreux autres endroits. Le cocher pourra également vous donner quelques bribes de l’histoire de la ville. Comment se passe le tour en calèche dans la ville de Marrakech ? La première étape d’un tour à calèche est de trouver une calèche. On en trouve de nombreuses dans la ville, à des points de stationnement, mais aussi dans la ville puisque certaines parcourent les rues de la ville en quête de clients potentiels. Le principal point de stationnement des calèches à Marrakech se situe non loin de la Place Jemaa El Fna, à quelques mètres du Club Med. On en trouve également quelques-unes en face de l’hôtel Marrakech et non loin du Jardin Majorelle.

Au total, la cité ocre compte près de 150 calèches. Il est important de savoir que vous devez négocier le montant de la course avec le cocher, n’acceptez par automatiquement de payer la somme qu’il vous demandera. En général le parcours ne fait pas l’objet de la négociation, les cochers savent quel est le parcours qui convient le mieux à des touristes qui vivent dans le Riad à Marrakech ou non. En général, vous rejoindrez la Place Jemaa el Fna, en empruntant l’avenue Mohammed V, au milieu des autres moyens de transport que sont le bus, les mobylettes ou les voitures. La vitesse de la calèche permet de bien admirer le paysage. Le cocher présente souvent les lieux qu’il traverse, une sorte de visite guidée de la ville. Vous pourrez découvrir la Koutoubia et la Mamounia, vous mêler à l’effervescence du quartier Guéliz et profiter du calme du quartier de l’Hivernage.

Quelques fois, le cocher vous fera visiter l’Avenue Mohammed VI, où vous pourrez découvrir le Palais des congrès, le Théâtre Royal et les allées fleuries. Une balade en calèche vous coûtera approximativement 150 dirhams. Une somme qui vous permettra de découvrir la ville et vous changera de votre Riad à Marrakech. Sachez tout de même qu’un cheval coûte en moyenne 8 000 dirhams et qu’il en faut deux pour tirer une calèche. L’assurance par animal est de 1 250 dirhams par an et l’impôt de 1 000 dirhams par an. Chaque jour le cocher dépense environ 100 dirhams par cheval pour l’entretien et la nourriture. Les chevaux sont contrôlés tous les quatre mois pour s’assurer qu’ils sont en bonne santé.