greffe cheveux

La méthode de greffe de cheveux la plus utilisée de nos jours est sans aucun doute la FUE (Follicular unit Extraction), en français l’extraction d’unité folliculaire. C’est la technique de transplantation capillaire la plus plébiscitée à travers le monde. Avec cette technique, on extrait des cheveux pour effectuer la transplantation d’unités folliculaires. Les unités folliculaires sont extraites de la zone donneuse et la zone donneuse ne subit pas de coupes. Pour cette opération on se sert tout de même d’un poinçon qui mesure entre 0,8 et 1 mm. Ce dernier fait de petits trous sur le follicule et l’extraction se fait de la tête. Il faut savoir que la transplantation folliculaire (FUT) et l’extraction folliculaire (FUE) sont assez similaires. La principale différence entre les deux techniques est la façon dont le cheveu est prélevé de la zone donneuse, avec la FUE les unités folliculaires ne sont pas obtenues d’une bande.

Avant une intervention de greffe de cheveux avec la technique de transplantation capillaire voir sur le site https://docteurpaulbenet.fr/, les cheveux de toute la zone donneuse sont extraits. Ensuite on cherche à en tirer des greffons pour la zone receveuse. Pour y arriver, on se sert de poinçons entre 0,8 et 1 mm. Le follicule est retiré à l’aide du tranchant du poinçon, tandis que l’unité folliculaire est faite à partir du côté plat du poinçon. Le médecin utilise ensuite une pointe pour que le poinçon entre facilement sous la peau de la tête du patient. Ensuite le médecin se sert de pinces pour retirer le greffon. Les greffons sont conservés avec la solution de lactate de Ringer. Chaque greffon comprend au maximum 6 cheveux. C’est une procédure assez complexe pour le médecin, au terme de ces opérations, les greffons peuvent être implantés dans la zone receveuse.

La technique d’extraction de greffons que l’on utilise pour les greffes de cheveux se déroule en deux étapes. La première étape de cette opération est de considérer l’orientation des cheveux. Ensuite un poinçon est placé sur l’unité folliculaire. On contrôle aussi la profondeur du poinçon et on ne le met pas trop en profondeur. Ceci est une technique assez simple, les médecins peuvent opter pour d’autres techniques. L’avantage principal de cette technique est l’absence de coupes et de cicatrices sur la tête, ce qui convient à un grand nombre de patients. Elle correspond à beaucoup de types de patients, notamment ceux qui perdent leurs cheveux et qui souhaitent avoir des cheveux plus courts. Avec cette technique on aboutit à des cheveux d’aspect naturel, il est difficile de se rendre compte qu’il y a eu une transplantation. Une méthode qui peut vous apporter satisfaction si vous souhaitez résoudre un problème d’alopécie. Quel que soit le problème auquel vous faites face, le mieux est de confier votre cas à un médecin qui, après un diagnostic profond, saura vous apporter la solution adéquate.